lundi 5 mai 2008

La vie est contre moi en 2008: #7 - Partie 2

Bon. Puisque j’ai promis de vous écrire la suite de ma mésaventure d’épicerie, la voici.

Le samedi 12 avril. Il fait beau soleil. Chaud. Le printemps est à son plein. Les fleurs devraient être sorties, mais... NON! Oubliez ça! J’ai un banc de neige de quarandouze pieds sur le terrain et il ne sera pas fondu avant juillet 2012!

J’ai donc décidé d’aider un peu dame nature. Je monte, tant bien que mal, en clopinant (rappelez vous que j’avais une entorse à une cheville...), sur le sommet de la butte et je commence à faire l’invraisemblable: pelleter de la neige, un 12 avril, par une température de 20 degrés Celsius. Et zouuuuuu, la neige dans l’entrée à grands coups de pelle! Ça fond plus vite sur de l’asphalte!

iGen: Qu’est ce que tu fou?
iBen: Chu écœuré de la neige. J’pu capable de la voir! Je la pelte dans l’entrée et dans la rue ...
iGen: C’est pas toi qui riais de ton père quand il faisait ça chez eux?
iBen: Gneuh!
iGen: Au lieu de perdre un temps précieux, va dont faire l’épicerie là. Y’a pu de pain ni de lait pour demain matin!
iBen: Chef! Oui chef!
iGen: ** Grogne!**

Je saute dans l’auto et je vais faire l’épicerie.

.. .Et je reviens...

(huhu, beau suspense hein?)

Je descends de l’auto et je suis accueilli par iGen, iCam et iMaya! J’en profite donc pour me grouiller le derrière afin de lancer un sac d’épicerie dans les bras de iGen. Je prends le sac dans la valise, me relève et c’est là que tout arrive.

Une belle motte de glace avait profité d’un moment d’inattention de ma part pour aller se glisser subtilement sous mon pied. En fait, pas COMPLÈTEMENT sous mon pied. Juste assez pour que la plante intérieure de mon pied puisse y toucher et que la plante extérieure, elle, reste dans le vide. Et de la glace, c’est solide!

Bang! Le pied ne supporte pas la charge! Il vire. Encore une fois.

La tête: Heille la douleur!! Embreille! T’es encore demandée!
La douleur: Veux-tu ben me foutre la paix! Chu en vacances moé! J’ai fait trop d’overtime pas payée ces derniers mois...
La tête: Batard...
La jambe gauche: Heille la tête! Fais quelque chose. Je peux pas supporter le poids tout seul plus longtemps!
La tête: Ben ... saute! Vite! Saute... encore... Tu ne peux pas lâcher maintenant! Y’a plein d’eau dans l’entrée! Son jeans va être tout mouillé!
La jambe gauche: Je fatigue...
La tête: LA RUE! Vite! Vise la rue et écrase-toi!


iGen: Ben! Qu’est-ce que tu fais! LÈVE TOI INNONCENT!!!! T’es couché en plein milieu de la rue! Tu vas te faire frapper et tu seras pas plus avancé!
iBen: Ouin! Mais y’a de l’eau partout!!! J’peux pas me coucher! O$T13!!! De *&(?*&% de *&?& que ça fait mal!!!!!!!!

Oui, oui! En trois semaines, j’ai réussi à me faire deux entorses, au même pied, en faisant le même truc! Faut le faire!

J’ai été chez le physio le lendemain matin. Résultat de la blessure: Entorse niveau 2 (sur 3) avec déchirure d’un ligament de la cheville et élongation du talon (tendon??) d’Achille!

Six semaines de repos.

Et moi qui compte aller grimper le mont Washington le week-end prochain...

2 commentaires:

Blogger P'tit homme a dit...

Si ça continue, faire l'épicerie va devenir une épreuve à Fort Boyard ou encore une discipline Olympique! Que je te voie essayer de refouler la cheville!!! ;)

6 mai 2008 à 18 h 57  
Anonymous Petitegenny a dit...

Quand ca va mal ... ca va mal ...

Je te sugere de pas bouger de ton lit avant le 6 semaines.

Prend soin de toi

7 mai 2008 à 02 h 26  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

<< Accueil